Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
asptt04montagne.rando-digne-les-bains

asptt04montagne.rando-digne-les-bains

BLOG de ASPTT04 SECTION MONTAGNE-RANDO de DIGNE-les-Bains - RANDONNEE PEDESTRE - RAQUETTE à NEIGE - SKI de FOND

LIEN VERS L'ALBUM PHOTOS DOLOMITES de notre Ami Jo

RETOUR

LIEN VERS L'ALBUM PHOTOS DOLOMITES de notre Ami Jo

Photo d'entête commerciale

fond.d'écran.com(c) remerciements

pour voir l'album de JO

cliquez ---------------------->   ICI   <----------------------

bonne vision et remercements à l'auteur

MASSIF des DOLOMITES ( Trentin-Haut Adige et Vénétie - ITALIA )

_______________________________________________________________

Les Dolomites (en italien Dolomiti) sont un massif des Préalpes orientales méridionales. Elles s'élèvent en Italie (Trentin-Haut-Adige et Vénétie). Depuis le 26 juin 2009, les Dolomites sont inscrites au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Au sens large, elles sont également un ensemble des Alpes composé des Alpes de Fiemme et des Préalpes vicentines.

Avant de prendre le nom de « Dolomites », en hommage à Déodat Gratet de Dolomieu, elles étaient couramment appelées Monti Pallidi, les « montagnes pâles ».

Avec ses 3 343 mètres d'altitude, la Marmolada est le point culminant du massif.

La dolomite est une espèce minérale formée de carbonate de calcium et de magnésium de formule chimique CaMg(CO3)2 avec des traces de Fe, Mn, Co, Pb, Zn.

________________________________________

Sa découverte est attribuée par l’historiographie au minéralogiste suisse Horace-Bénédict de Saussure il en fait l'analyse chimique avec son fils Nicolas-Théodore en 1792 qui en est l'inventeur officiel. Or, dès 1791, Déodat Gratet de Dolomieu avait identifié un  type de calcaire différent dans les Alpes tyroliennes. Nicolas Théodore de Saussure, descendant d'une célèbre famille de géologues suisses, et par conséquent très bien inséré dans les cercles scientifiques de l'époque, nomma cette nouvelle roche en sa mémoire. Mais, le dépôt de dolomite de Dolomieu avait été en fait découvert douze ans plus tôt par un minéralogiste-métallurgiste toscan, Giovanni Arduino (1713-1795). Alors que Dolomieu et Saussure avaient tous deux analysé la dolomite comme étant riche en aluminium, Arduino l'avait pour sa part identifiée comme du calcaire de magnésium. En outre, il formalisa immédiatement l'hypothèse fondamentale qui rend encore aujourd'hui compte de la formation de cette roche : la substitution du calcium par le magnésium dans le calcaire ordinaire : « les sédiments de dolomite doivent être le résultat d'une réaction chimique au fond du lit de l'océan ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article